Vous recherchezServices, accès, horaires...

Imprimer cette page en utilisant la fonction Imprimer de votre navigateur

Accueil>Patients / Visiteurs>En savoir plus>Don d'organes

Don d'organes

 

Le prélèvement et la greffe en 4 étapes

Le prélèvement

Le prélèvement des greffons est la première étape indispensable à la greffe d’organes et de tissus. Cette activité est strictement encadrée par la loi de bioéthique.
Le CHU de Reims effectue des prélèvements depuis plus de 30 ans. Les prélèvements de cornées ont débuté en 1998.

 

 

 

 Les équipes au service du prélèvement

 

C'est la coordination hospitalière de prélèvement d'organes et de tissus du CHU de Reims qui organise les prélèvements multi-organes et post mortem de cornées. La coordination est placée sous la responsabilité d’un médecin coordonnateur le Dr Véronique REITER CHENEL.

 

Elle est composée d’infirmières qui assurent la permanence 24h/24. Pour que toutes les étapes du prélèvement et de la greffe se déroulent au mieux, d'autres équipes sont également disponibles 24h/24 : médecins réanimateurs, chirurgiens préleveurs, équipes de neurologie, de radiologie, laboratoires, équipes de bloc opératoire.

Depuis le 1er septembre 2015, les équipes du CHU de Reims et du CH de Châlons en Champagne ont fusionné et mis en commun leurs compétences et leurs ressources humaines.

 

Contact : 03.26.78.77.60 ou coordpmo@chu-reims.fr

1 de l’hôpital Robert Debré à Reims.

Les missions :  

  • recensement de tous les donneurs potentiels d’organes et de tissus au sein des 2 centres hospitaliers en collaboration avec les équipes de soin
  • organisation des prélèvements multi organes sur les donneurs décédés en mort encéphalique
  • organisation des prélèvements de cornées sur les donneurs décédés après arrêt cardiaque
  • accompagnement et soutien des proches endeuillés
  • information et sensibilisation du grand public et des professionnels de santé
  • participation à l’activité du Réseau Champagne Ardennes pour promouvoir l’activité de prélèvement et de greffe

Les examens avant prélèvement

Le laboratoire d'immunologie assure les examens biologiques d'histocompatibilité et de sécurité infectieuse indispensables aux prélèvements d'organes. Il est le seul à assurer cette activité en Champagne-Ardenne et participe également à l'activité de France Greffe de Moelle pour maintenir un registre efficace de donneurs volontaires.
Pour réaliser ce travail très spécialisé, deux techniciens sont d'astreinte en permanence et un biologiste valide et interprète les résultats.
Le laboratoire travaille en étroite collaboration avec les services de Néphrologie et d'Urologie pour les bilans prétransplantation des insuffisants rénaux en attente de greffe de rein, ainsi que pour leur suivi post-greffe.

La greffe

Les premières greffes rénales au CHU de Reims ont été réalisées en 1986. Depuis, plus de 1000 interventions de ce type ont suivi.
Chaque année, 50 malades sont greffés au CHU de Reims.

 

DON D'ORGANE : Questions / Réponses

Pourquoi donner ?

/////

La greffe d’organes est le remplacement d’un organe défaillant par un organe sain appelé greffon. Elle permet de prolonger la vie d’un patient ou d’améliorer la qualité de vie de personnes atteintes de maladies qui sont très handicapantes au quotidien.
Un seul donneur permet souvent de greffer plusieurs malade.

/////

Dans quelles conditions ?

/////

Dans la majorité des cas, le greffon provient d’un donneur décédé en mort encéphalique. Cette situation est rare (environ 1% des décès hospitaliers).
Il est également possible qu’une personne vivante soit volontaire pour faire don d’un organe, le rein principalement.

/////

Qu’est-ce que la mort encéphalique ?

/////

C’est la destruction totale et irréversible du cerveau, pouvant survenir dans les suites d’un traumatisme crânien grave ou d’un accident vasculaire cérébral.
Il est alors possible de maintenir artificiellement l’activité cardiaque et la respiration pour préserver les organes et permettre le prélèvement. Ce maintien ne peut durer que quelques heures.

/////

Quels organes et tissus peut-on prélever ?

/////

/////

Y a-t-il un âge pour être donneur ?

 

/////

Jeune ou âgé, malade ou en bonne santé, il n’existe pas de contre-indication de principe au don d’organes et de tissus. Les médecins étudient au cas par cas les organes et les tissus pour s’assurer de la qualité de la greffe qui sera réalisée.

/////

Qu’en pensent les religions ?

/////

Les prélèvements d’organes en vue de greffes ne rencontrent pas d’objection de principe. Les religions invitent leurs fidèles à réfléchir au don d’organes et y sont favorables dés lors qu’il s’agit de sauver des vies.

/////

Comment le corps du donneur est-il rendu à la famille ?

/////

Le prélèvement est un acte chirurgical effectué au bloc opératoire avec toutes les précautions habituelles. Il n’entraîne aucun frais supplémentaire pour la famille. Le corps du donneur est traité avec un grand respect avant d’être restitué à la famille afin qu’elle puisse organiser les obsèques selon les souhaits du défunt.

/////

Comment exprimer son choix ?

/////

La loi française pose le principe du consentement présumé. Toute personne est présumée donneur sauf si elle a exprimé son refus de son vivant. La volonté du défunt est toujours recherchée.

Si vous êtes POUR le don d’organes et de tissus :

Dîtes-le à vos proches pour qu’ils puissent en témoigner.
Portez sur vous une carte de donneur : attention cette carte a une valeur informative et non légale.

Si vous êtes CONTRE le don d’organes et de tissus :

Dîtes-le à vos proches pour qu’ils puissent en témoigner.
Inscrivez-vous sur le registre national des refus.

/////

Si le défunt n’a pas fait connaître son choix de son vivant, que se passe-t-il ?

/////

Dans ce cas, c’est aux proches de se demander quel aurait été son choix : une épreuve qui s’ajoute à leur douleur.

/////

 

Pour en savoir plus : téléchargez le guide de l'agence de la biomédecine

Liens utiles :

www.dondorganes.fr

www.agence-biomedecine.fr